Voyage en Bulgarie
 
Entre le monde de l’orient et le monde de l’occident, à l’Est de l’Europe, là où on ne sait pas trop situer le pays, là où on a l’impression que tous les pays se ressemblent, enfin on ne sais pas trop... C’est où la Bulgarie? Voilà la question qui revenait souvent lorsqu’on faisait part de notre projet de voyage à notre entourage. Surprises, interrogations, on ne sais pas vraiment à quoi à s’attendre.
Un ami bulgare, rencontré en Jordanie quelques années auparavant, vit à Sofia. C’est l’envie d’aller lui rendre visite chez lui, dans son pays,  qui nous décide. On prends les billets et on verra!
Cet ami, s’avère être un excellent guide! La même passion de l’escalade et de recherche de coins sauvages nous anime. De montagne en montagne, nous passons du granite au calcaire, du marbre au grès, et nous découvrons surtout un pays riche en contrastes et paradoxes difficilement compréhensibles si un bulgare ne vous les expliquent pas...
De belles terres, sans un brin de céréale, des montagnes à vaches sans une brebis, des autoroutes sur lesquels se côtoient les mercedes de la mafia et les charrettes des paysans. Civilisation pourtant chargée d’histoire, les 40 ans de socialisme semble avoir tout effacé. Les lourds et imposants bâtiments du parti communisme sont toujours là, indestructibles. Ils côtoient des immeubles qui paraissent près à tomber en ruine, d’immenses usines fermées depuis la chute du socialisme, des villes entières sans vie, Vratsa est sans aucun doute une des villes les plus pauvres d’Europe!
Des monastères orthodoxes protégés par des hectares de forêts, de beaux itinéraires de randonnées, de belles escalades et escapades... La Bulgarie, pays de nature chargé d’histoire “très récente”, est un véritable voyage. Un voyage en Europe, et quelle Europe!...
 
 
Voyage
lundi 5 novembre 2012